PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Bonsoir, PAPA est fort malade en ce moment.
Dim 18 Fév - 23:03 par tutin

» Le bac de DensLeonis...
Jeu 15 Fév - 11:06 par tutin

» Choix osmoseur
Mer 30 Mar - 0:00 par David

» Débutant en aquario avec un bac de 60 L
Ven 25 Mar - 21:58 par Alf-1974

» 84 litres fluval.
Mar 8 Mar - 1:49 par Alf-1974

» L’EAU DE PLUIE
Dim 28 Fév - 1:23 par tutin

» Guide d'achat rampes LED
Sam 13 Fév - 17:14 par tutin

» l'easycarbo de chez Easy Life
Mer 3 Fév - 10:28 par daniel

» Les tanins.
Mer 3 Fév - 10:18 par daniel

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Forum

Partagez | 
 

 Pourquoi les tests de fers peuvent nous mettre en erreur

Aller en bas 
AuteurMessage
daniel
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Age : 54
Localisation : pas de calais
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Pourquoi les tests de fers peuvent nous mettre en erreur    Lun 30 Déc - 10:52

Rappelons-nous que le Fer est un oligoélément indispensable à la synthèse chlorophyllienne des plantes car  une carence en Fer fait que celles-ci jaunissent et ne grandisse plus.

Le fer soluble le plus répandu que nous connaissons pour nos aquarium est le fer chélaté, mais dans sa forme soluble il n’est pas vraiment stable, pour le stabiliser il faut des chélateurs comme l’Ethylene Diamine Tracyclique Acide (EDTA)  
Ce fer  modifier (EDTA) n’est pas idéal pour nos bacs car il est sous l’influence du pH et du KH, ainsi sous certains paramètres de l’eau il va tout simplement se précipiter et ne servira pratiquement à rien ou au mieux à pas grand chose. Nous verrons plus loin que d’autres fers sont mieux adaptés à notre passion. Le fer qui se trouve principalement dans nos aquariums sont sous deux formes ioniques : la forme Fe2+ et la forme Fe3+.
Lorsqu’il y a oxydation, l’ion Fe3+ s’associe avec OH  et forme un précipité qui est difficilement soluble mais il est toutefois encore « assimilable » par les plantes. Nos plantes sont loin d’être idiotes et vu qu’elles ont besoin d’un milieu acide pour dissoudre le Fer et l’assimiler, et bien il se crée des réactions chimiques aux niveaux du système foliaires pour acidifier le milieu environnant et donc rendre ce précipité de fer soluble donc assimilable, il faut faire attention car du fait que ce fer ce précipite on pense souvent à tord lors des tests du fer que les plantes en consomment beaucoup ce qui est faux car la majorité est sous forme précipitée et est donc de ce fait non décelable par les tests.

Du fait de cette erreur d’interprétation de valeurs, on a tendance à rajouter régulièrement plus d’engrais qu’il ne faudrait et à terme cela peut être nocif pour les poissons et surtout pour les crevettes.

Voici les principaux fers chélates par ordre de solubilité les plus connus pour les aquariums

1-DTPA pour un PH compris entre 1,5 et 6,5
2-EDDHA pour un PH compris entre 3 et 10
3-EDDHMA  pour un PH compris entre 3 et 11
Attention! Aucun test ne detecte le Fer chélaté par EDDHA !!

Voici les engrais à base de fer des marques différentes et sa famille des chélates  

-Feropol de JBL famille EDTA
-Pokon  famille DTPA
-Anti chlorose Solabio (rayon jardinerie) famille EDDHA
-Algoflash –de version rouge EDDHA
                 -  de version verte DTPA
-anti-chlorose séquestrène EDDHA
-Flourish Iron de Seachem (liquide) EDTA
- Antichlorose liquide de chez Bayer EDDHA
Il en existe des autres mais la liste serait terriblement longue  

Voici un petit récapitulatif
Produit Stable entre...

Fer-EDTA 1,5 - 6
Fer-DTPA 1,5 - 7
Fer-EDDHA 3,5 - 10



Pour nos aquariums voici les chélates les mieux adaptés  

•Amazonien, asiatique, bac de vivipares : Fer DTPA (couleur verte) soluble à des PH compris entre 1,5 et 7,3.
•Tout type de bac, y compris ceux des grand lacs : Fer EDDHA (couleur rouge foncée) soluble pour des PH compris entre 3 et 10.
•Tout type de bac, y compris les eaux alcalines Fer EDDHMA (plus rare) soluble pour des PH compris entre 3 et 11
•Amazonien, asiatique, hollandais : fer EDTA (couleur jaune) reste soluble pour des PH compris entre 1,5 et 6,5.


un engrais maison équilibré à porté de tous dosage/semaine

Anti-chlorose reverdissant de marque Fertiligène ou séquestrène 30 mg pour 100 litres
GHE Bio Essential qui est plutôt un oligoélément ne contenant peu de cuivre 1 à 3 ml pour 100 litres
K2SO4 en poudre (aquascape) 28 g de poudre diluée dans 250 ml
1 ml pour 100 litres = 0.5mg/l soit il faut 16.5 mg/l par semaine.
Revenir en haut Aller en bas
tutin
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1265
Localisation : picardie
Emploi/loisirs : numismate empire romain - aquariophilie
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi les tests de fers peuvent nous mettre en erreur    Lun 30 Déc - 19:42

C'est marrant j'ai voulu faire un article sur le sujet hier soir, c'est   

Le cuivre chélaté par l’EDTA reste soluble pour des PH allant de 1.5 à 10.

Sequestrene Anti Chlorose de chez Fertiligène ( poudre ) est composé de 6% de fer chélaté par EDDHA.

Intéressons nous maintenant aux Tests Fer. Les tests effectués ont été fait avec les tests des marques JBL,Tetra,Hobby et Dupla.

Fer chélaté par EDDHAS ( Antichlorose de chez Bayer):
Que ce soit le test fer de chez Tetra,JBL,Dupla ou Hobby aucun ne détecte ce fer. Faire attention avec ce produit car il contient 2.5% de fer dont 2.25% de fer chélaté par EDDHAS. Les 0.25% restant sont détecté. Penser aussi à densité du fer.

Fer chélaté par EDDHA ( Sequestrene de chez Fertiligène):
Ce fer est détecté par Tetra,Dupla et JBL.
Pas fait avec Hobby.

Les Fer chélaté par EDTA et DTPA sont détectés par tous les tests fer cités.

Pour ce qui est de la précision, le test Tetra reste pour moi le plus précis, JBL venant en seconde place.

JBL reste le plus pratique avec l'ajout d'un seul additif.

Les plantes consomment, en moyenne, environ 10 fois plus de fer que de cuivre. En trouvant une source de fer chélaté par EDDHA couplé avec un apport 10 fois inférieur en cuivre chélaté par l’EDTA, il est possible de faire des apports en engrais sans prendre le risque de voir le cuivre, non consommé, s’accumuler. Cela a aussi l’avantage de rester économique.

Il est possible, par exemple, de coupler Sequestrene de Fertiligène avec Pokon reverdissant. Attention toutefois à la forte coloration du fer chélaté par EDDHA.

Un petit point sur les tests cuivre de chez JBL et Sera. Le cuivre chélaté par l’ EDTA met un certains temps voir plusieurs heures pour être détecté par ces 2 marques et sans doute les autres. Attention donc si voulez connaître la concentration en cuivre d’un produit ou engrais utilisant un cuivre chélaté par l’EDTA. Par contre ou bout de plusieurs heures, le cuivre chélaté par l’EDTA sera détecté dans l’aquarium
Revenir en haut Aller en bas
http://suzanne.doudou@sfr.fr
daniel
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Age : 54
Localisation : pas de calais
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi les tests de fers peuvent nous mettre en erreur    Lun 30 Déc - 20:53

super tutin ça va compléter excellent   
Revenir en haut Aller en bas
tutin
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1265
Localisation : picardie
Emploi/loisirs : numismate empire romain - aquariophilie
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi les tests de fers peuvent nous mettre en erreur    Mar 31 Déc - 18:34

De rien Daniel  Wink 

Il semblerait que le gluconate de fer serait plus stable par rapport au fer chélaté par EDTA,

Comme le Seachem Flourish.


Voici la composition du Flourish de Seachem:

Azote total (N): 0.04%; Phosphate disponible (P2O5): < 0.0100%; Potasse soluble (K2O): <0.0600%; Calcium: 0.1736%; Magnésium: 0.1154%; Sulfure: 0.2773%; Bore: 0.0096%; Brome(en bromure): 0.0001; Chlore(en chlorure): 1.15%%; Cobalt: 0.0004%; Cuivre: 0.0001%; Iode (en iodure): 0.0001%; Fer/gluconate ferreux: 0.3886%; Manganèse: 0.0125%; Molybdène: 0.0015%; Nickel: 0.00036%; Rubidium: 0.0001%; Sodium: 0.0743%; Etain: 0.000030%; Vanadium: 0.000030%; Zinc: 0.0004%; arginine: 0.016%; glutamate: 0.09%; lysine: 0.03%; tyrosine: 0.019%; Choline: 0.0004%; Inositol: 0.0011%; Biotine: 0.0004%; niacine: 0.025%; pantothénate: 0.0070%; riboflavine: 0.0020%; thiamine: 0.0020%; Vitamine B12: 0.00009%; Vitamin C: 1.0%

Il a 32 éléments trace dans ce mélange


Dernière édition par tutin le Lun 6 Jan - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://suzanne.doudou@sfr.fr
daniel
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Age : 54
Localisation : pas de calais
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi les tests de fers peuvent nous mettre en erreur    Mer 1 Jan - 21:33

ça reste cher tout de même le flourish.
si le Sequestrene qui est stable au PH compris entre 3,5 - 10, prix 16 euros pour 13/15 ans pour mon grand bac

GHE Bio Essential d'ou sa composition avec 3 ml max pour 100 litre à 7 euros
Fer (Fe) : 0.1 %
Manganèse (Mn) : 0.025 %
Cuivre (Cu) : 0.01 %
Bore (Bo) : 0.01 %
Cobalt (Co) : 0.001 %
Zinc (Zn) : 0.01 %
Molybdène (Mo) : 0,003 %

puis le potasse qui n'est pas excessif (aquascape) il est difficile de faire plus compétitif question prix, de plus cette formule approuvé donne de très bons résultats
après je suis peut être dans l'erreur !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi les tests de fers peuvent nous mettre en erreur    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi les tests de fers peuvent nous mettre en erreur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MATERIELS / SUBSTRAT / DECORS :: MATERIELS-
Sauter vers: